A votre rythme !

Vos paiements interviennent au fil des « livraisons » successives du texte. La dépense est donc modulable : nous cheminons ainsi au rythme que vous voulez et selon vos possibilités financières. Simple et sans risque.

 

Mon travail est facturé à l’heure, ou plus exactement à la séance de travail. La facture mentionne, en l’occurrence, le temps d’écoute – c’est-à-dire la durée de notre entretien : une heure, deux heures… – et surtout le temps qui aura été nécessaire pour retranscrire vos paroles, par écrit. Mais vous n’effectuez pas de paiement à l’avance : vous ne payez que le travail réalisé, au fur et à mesure de son avancement. Concrètement, quelques jours avant la séance suivante que nous avons programmée, vous recevez (par mail ou par courrier) le « fruit » de notre précédente rencontre : vous en prenez connaissance, vous annotez au besoin les passages à compléter ou à modifier… La facture est jointe à cette « livraison ». Vous me réglez seulement lorsque nous nous revoyons.

Cette formule très souple présente plusieurs avantages. Vous ne prenez aucun risque financier. Vos paiements interviennent au fil des livraisons successives du texte. Vous pouvez d’ailleurs choisir la fréquence de nos rencontres, en fonction de vos possibilités de règlement : la dépense est ainsi modulable sur plusieurs semaines ou plusieurs mois. Nous cheminons à votre rythme ! Attention toutefois à ne pas perdre le fil de votre histoire, avec un trop grand écart entre nos séances. La cohérence de votre récit s’en ressentirait…

Avec cette façon de procéder, nous pouvons faire le point à tout moment, arrêter, accélérer ou réduire le rythme des séances, à votre convenance. Vous n’êtes liés avec moi par aucun contrat, aucun engagement. Vous êtes donc libre d’interrompre à tout moment notre collaboration – ce que je ne souhaite pas ! – tout en restant, bien sûr, propriétaire de ce qui a déjà été rédigé.

La seule « avance » que vous me versez est un acompte de garantie, au moment où nous nous mettons d’accord pour commencer à travailler ensemble, c’est-à-dire à l’issue de notre premier rencontre. Cette somme de 400 € sera à déduire lors du règlement final.