De retour à mon bureau…

Après chacune de nos rencontres commence mon travail d’écriture. Il va durer de quatre à six heures en moyenne, sur la base d’une heure d’entretien et selon la complexité de votre récit.

 

Ce temps de rédaction implique en effet différentes étapes, à commencer par la retranscription « en brut » de tout ce que nous nous sommes ditA titre indicatif, une heure d’enregistrement nécessite une bonne heure et demie de saisie informatique. Sachant qu’en vous réécoutant attentivement – c’est aussi en cela que l’enregistrement est utile –, je me remémore aussi vos gestes, vos réactions, vos émotions. Cela va m’aider à faire de votre récit… un texte vivant !

S’ensuit la rédaction proprement dite. La retranscription in extenso de notre échange va certes me permettre de ne rien oublier, de restituer de manière fidèle et complète vos propos. Pour autant, et ceci est bien normal, je vais sans doute devoir remanier certains passages, remplacer des mots – pour éviter les répétitions – ou encore relier des idées. Surtout qu’au fil de nos entretiens – qui ne respectent pas toujours la chronologie des évènements de votre vie : vous évoquez librement vos souvenirs… – il arrive que des informations soient aussi à replacer dans un texte rédigé précédemment, complétant opportunément votre histoire ! Bref, je vais peaufiner votre texte afin qu’il soit le plus fluide possible, que le phrasé soit agréable, que l’ensemble soit bien construit. Et tout ceci en respectant – c’est très important – votre style de langage, votre ton, vos mots… Votre livre doit vous ressembler. Il n’y a pas de plus beau compliment pour un écrivain biographe que d’entendre son client lui raconter que ses proches, en lisant son livre, l’ont parfaitement reconnu : « On voit que c’est toi qui l’a écrit ! ».

Puis, une phase de correction et de relecture… Le temps consacré à cette étape est variable et difficile à dissocier du travail d’écriture qui suit nos entretiens, déformation professionnelle oblige. Certifié Voltaire (niveau expert) et formé au métier de correcteur professionnel – après du Centre d’écriture et de communication de Paris –, je vous garantis des écrits de qualité, sans faute de frappe, erreur de syntaxe, de grammaire ou d’orthographe, tout au long de nos séances de travail. Par contre, lorsque le travail d’écriture sera terminé, j’effectuerai une relecture approfondie, méthodique… et reconnue par la profession. Parce qu’une orthographe imparfaite, une grammaire approximative, une ponctuation incertaine desservent le contenu, si passionnant soit-il !

Enfin, je vous adresse les pages résultant de notre entretien. A titre indicatif, une heure d’entretien se traduit en général par l’écriture d’une dizaine de pages. Vous les recevez (par mail ou par courrier) et vous pouvez ainsi en prendre connaissance – tranquillement – chez vous. Au début de la séance suivante, nous prenons le temps de discuter des éventuelles corrections, des précisions que vous souhaitez apporter, des souvenirs ou anecdotes qui avaient peut-être échappé à votre mémoire et qui reviennent très souvent… en se relisant ! Je prends en compte ces remarques pour la prochaine fois et nous cheminons ainsi, au fur et à mesure de nos séances de travail, jusqu’au point final. Ainsi, vous participez activement à la rédaction de votre livre.

Dernière séance

Voir