Pourquoi et pour qui ?

Il y a mille et une raisons d’écrire un livre ! En voici quelques-unes, qui, je l’espère, vous convaincront et nous ferons… nous rencontrer !
Transmettre. Léguer

N’est-ce pas la plus belle et la plus généreuse des motivations ? La transmission à ses enfants et petits-enfants comme une sorte de notice de vie ! « Mieux que toute valeur matérielle, le legs de votre expérience ou de vos idées aidera vos descendants à se projeter dans l’avenir » explique Pierre Nozières, dans Osez votre livre (Voie plume Edition). N’avez-vous jamais eu le sentiment que le témoignage – votre témoignage peut-être… – pourrait être utile aux « jeunes pousses » ? Le récit de vie peut aussi avoir une vocation encore plus large : léguer des savoir-faire disparus, décrire des modes de vie révolus, faire revivre un artisanat et des métiers oubliés… Photos à l’appui !

Car on veut tout savoir des gens qu'on aime

Votre livre est en effet attendu… de vos enfants et petits-enfants ! Croyez-moi : ils vous sauront gré de vous être ainsi présentés à eux. Peut-être n’ont-ils jamais osé vous le dire ? Ou bien, au contraire, ils sont les premiers demandeurs de votre histoire… Cette histoire qui sommeille en vous et dont vous leur « livrez » parfois quelques « extraits », à l’occasion d’un repas de famille, d’une visite. Ils s’interrogent sur cette vie qui est la vie de leur famille. Leurs yeux brillent. L’émotion transparaît. Vous êtes en effet le gardien d’un fabuleux patrimoine – parfois sous-estimé, souvent inestimable – que seul un livre préservera à jamais. Car si les souvenirs se racontent, il faut aussi les écrire. Sinon… ils s’envolent.

Parce que chaque vie mérite un livre

Il n’y a pas en effet de « petite » ou de « grande » vie : une vie paisible, sans grands évènements, peut infiniment séduire par l’envie qu’elle donne de retrouver des bonheurs simples. Dans une vie moderne qui en manque cruellement – de simplicité –, votre témoignage sera précieux et touchant. Après tout, raconter sa vie dans un livre, c’est un peu la démarche de nos aïeuls lorsqu’ils contaient leur histoire, au coin de la cheminée. La magie opérait. Et leur « auditoire » était d’autant plus attentif que la petite histoire rencontrait parfois – et racontait – la grande histoire !

Laisser une trace

Chacun porte en lui, même secrètement… ce vœu. Il n’y a rien de vaniteux dans cette démarche. Vous ne souhaitez d’ailleurs pas – j’en suis sûr – aiguiser la curiosité des grandes maisons d’édition ou être l’invité d’une émission littéraire à la télévision ! Mais, tout simplement, reconstituer votre parcours de vie. Pour témoigner. Pour raconter. C’est une belle intention ! Notre société même demande à bénéficier du témoignage de ses anciens : l’essor des ateliers d’écritures et autres clubs-mémoire en atteste. La parole de nos aînés, dépositaires de la mémoire d’un village ou d’un quartier, intéresse les collectivités locales. Le tissu associatif est riche de ces femmes et de ces hommes qu’on ne veut pas oublier. Et l’entreprise aime aussi à retracer son histoire. Car si les paroles s’envolent, les écrits restent.

Pour sourire de ses nostalgies

Pour le plaisir de remonter le temps et retrouver ceux que l’on a aimés. A l’évocation de souvenirs. Au détour de photos anciennes. Car raconter sa vie, c’est forcément « livrer » – avec son lot d’émotions – un peu de soi-même. Mais c’est aussi exalter un parfum d’anecdotes, des images et des sonorités oubliées, des moments de joie, la mémoire de héros « ordinaires » qui incarnent mieux que quiconque l’air du temps. L’air d’antan ! Pour sourire de ces nostalgies et en faire un livre – votre livre –, je vous entraînerai sur le chemin des mots. Écrire est une aventure agréable, à laquelle je vous convie, si vous aimez raconter et vous souvenir…

Et puis aussi...

Pour rassembler des souvenirs éparpillés. Pour commémorer un événement heureux. Pour rendre hommage. Pour faire le bilan. Pour combattre l’oubli. Pour créer du lien. Parce que le livre délivre. Pour tourner la page… Parce que rédiger ses mémoires n’est plus un privilège réservé aux intellectuels, hommes politiques ou people. Parce que votre vie est un roman. Parce que, tout simplement, vous en avez le désir. Et pour… mille et une autres raisons encore !

Offrir (ou s'offrir) un livre cadeau !

Voir